Sine qua Non Index du Forum
 
 
 
Sine qua Non Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



 SINE QUA NON 
" Comme un feu dans la nuit, comme une rose rouge dans un champ noirci , comme un été dans l'hiver, comme une lame, dans leurs coeurs de pierre "
Avant et après la Mort

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sine qua Non Index du Forum -> Le Château -> La Bibliothèque
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gwèndoloena
Ecuyer

Hors ligne

Inscrit le: 11 Avr 2008
Messages: 20
Localisation: Paris
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon
Point(s): 28
Moyenne de points: 1,40

MessagePosté le: Sam 3 Mai - 16:45 (2008)    Sujet du message: Avant et après la Mort Répondre en citant

LE REVEIL DES MORTS  

 
        Elle ne voyait plus.  
        Ses yeux la brulaient atrocement.  
        Elle était aveuglée, et aveugle à présent.  
        Elle ne voyait plus.  

 
Tout d'un coup, tout fut noir, calme, sans douleur, sans sensations, sans sentiments. Sans rien. La Mort.  

 
    Quand la douleur revint, elle fut étonnée de voir à nouveau. Pourtant, quand elle porta instinctivement les mains à ses yeux, ses orbites étaient vides. A l'intérieur du cercueil de bois, elle regarda ses mains décharnées jusqu'à l'os. C'est alors qu'elle réalisa sa condition: elle était vivante, mais sans vie et, seule la douleur qui embrasait ses yeux absents lui permettaient de croire à ce qu'elle voyait. Pour la première fois depuis longtemps (bien plus longtemps que ce qu'elle ne pensait elle-même), Gwendoline ressentit une sensation de claustrophobie. Il lui fallait sortir de cette boîte. Tout de suite.  

 
    Toute sa volonté était concentrée vers ce seul but: sortir. C'est alors qu'une vague d'énergie extérieure l'enveloppa intégralement. Instinctivement, elle y mêla la sienne. Quelques secondes plus tard, elle était dehors, sans même savoir comment elle y était arrivée. Et devant elle...

 
non... ça ne se pouvait pas... c'était lui... mais ça ne pouvait pas être lui... et même elle-même après tout... elle se sentait... différente...

 
 
    « Sombresoir et... Bienvenue, Gwendoline... ou plutôt devrais-je dire... Gwèndoloena...! »  

 
non... ce n'est pas possible... lui... dans cette robe de Mage qui plus est...  

 
    « Vo... Vortimer... » balbutia-t-elle, regardant le corps décharné qui se tenait devant elle, dans l'allée de ce cimetière fourni d'une multitude de tombes.

 
« Oui... Wortimër... c'est moi... »  

 

 

_________________
Faudra-t-il éternellement mourir pour revivre sans cesse...?

Gwèndoloena,
au service de la Dame Noire


Dernière édition par Gwèndoloena le Dim 4 Mai - 13:09 (2008); édité 6 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 3 Mai - 16:45 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gwèndoloena
Ecuyer

Hors ligne

Inscrit le: 11 Avr 2008
Messages: 20
Localisation: Paris
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon
Point(s): 28
Moyenne de points: 1,40

MessagePosté le: Sam 3 Mai - 16:48 (2008)    Sujet du message: Vortimer Répondre en citant

VORTIMER  

    Gwendoline était assise sur banc de la cour principale. Le couvent était calme, toutes les jeunettes étaient en cours avec le Mère Supérieure, et la plus part des ses compagnes de troisième année étaient parties au bord de la petite rivière qui passait non loin de là. Elle avait préféré rester ici, seule, comme à son habitude, car elle préférait la compagnie des livres à celle du babillage incessant des donzelles frustrées par leur vie recluse. Gwendoline avait choisit cette vie, quelques années plus tôt, et elle lui convenait parfaitement.
 

 
Trois ans déjà...  

 
    Elle lisait un de ces fameux romans philosophiques qui traitaient de la question du Bien et du Mal. Bien sûr, le Bien triomphait toujours, mais le héros ou la héroïne passait immanquablement par un moment de doute, par une confrontation à ses convictions. Ces romans enseignaient comment on ne devait jamais s'éloigner du droit chemin quelque soit les épreuves envoyées par la Grande Puissance Divine. L'amour y état seulement intellectuel, sans cela le livre aurait été interdit au sein du couvent et Gwendoline n'aurait jamais essayé de le lire en cachette, oh ça non. Elle n'était pas comme ses camarades qui semblaient chercher à se défaire de leur vertu à la moindre occasion. Gwendoline, elle, ne se détachait pas de son but: elle était là pour devenir une prêtresse de Stormwind; elle devait donc travailler sans relâche et veiller à grader le cœur pur afin de pouvoir défendre et soigner les autres grâce à la Lumière du Sacré.  

 
    La jeune femme, âgée seulement de dix-huit printemps, lisait donc tranquillement, s'interrompant parfois pour garder les yeux rivés dans le vide, se livrant ainsi à la réflexion. Soudain, elle ressentit le besoin de lever les yeux à sa droite, un peu derrière elle. Il y avait quelque chose, ou plutôt quelqu'un qui l'observait. Dérangée et à la fois surprise dans sa rêverie, elle leva la tête un peu brusquement. Et il fut là, devant elle, la regardant sans sourire, mais le regard doux. Elle ne comprit pas ce qui lui arrivait quand un feu cuisant lui envahit la poitrine et qu'elle eut le souffle coupé. L'inconnu, qui ressemblait à un guerrier au vu de son épée et de son bouclier dans le dos, lui parla avec assurance et respect:  
        « Excusez-moi de vous déranger dans votre lecture, mais j'aimerais parler à la Mère Supérieure et j'ai l'impression qu'il serait mal venu d'entrer seul dans ce couvent sans crier gare. Pouvez-vous me conduire à elle? »  
    Gwendoline se leva fébrilement, et bredouilla quelque-chose qui voulait dire « Venez ». Elle s'en voulait de sa maladresse car elle aurait du être aimable avec ce combattant qui les protégeait du Fléau des Morts-Vivants. Cependant, tandis qu'elle marchait au devant de lui pour le mener à Mère Adeline, elle sentait le regard de l'homme posé sur elle, ou plutôt elle voulait qu'il la regarde. Elle se sentait nue, comme si sa robe blanche d'apprenti prêtresse était transparente, ses oreilles lui brûlaient et elle se savait le visage empourpré. La jeune femme ne comprenait pas ce qui lui arrivait mais elle devait impérativement se reprendre, pour son bien, et également pour que les autres Sœurs ne s'aperçoivent de rien.  
Quand elle eut laissé l'homme aux mains de Mère Adeline, Gwendoline sortit précipitamment de l'enceinte du couvent et rejoignit pour la première fois ses camarades à la rivière, tant elle ressentait le besoin de se plonger dans l'eau fraîche afin de se libérer de se brasier intérieur.  

 
    Elle ne reverrait pas le guerrier avant les quelques mois qui précédaient la fin de sa formation et de sa vie au couvent, c'est-à-dire deux ans plus tard. Pendant ce temps là, Gwendoline finit non pas par oublier l'homme, mais par attribuer ce qu'elle avait ressentit à sa jeunesse et à son manque d'habitude des hommes. Cela n'avait été qu'une épreuve que la Grande Puissance Divine lui avait envoyé pour consolider sa fois. Ça n'arriverait plus.

 
        Pourtant, deux ans plus tard...






 

_________________
Faudra-t-il éternellement mourir pour revivre sans cesse...?

Gwèndoloena,
au service de la Dame Noire


Dernière édition par Gwèndoloena le Dim 4 Mai - 12:27 (2008); édité 5 fois
Revenir en haut
Gwèndoloena
Ecuyer

Hors ligne

Inscrit le: 11 Avr 2008
Messages: 20
Localisation: Paris
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon
Point(s): 28
Moyenne de points: 1,40

MessagePosté le: Sam 3 Mai - 16:50 (2008)    Sujet du message: L'introduction dans le monde des Réprouvés Répondre en citant

L'INTRODUCTION DANS LE MONDE DES REPROUVES  

 
    Gwèndoloena essaya de se relever mais la force lui manquait et elle s'écroula sur le sol, faisant sonner bizarrement ses os qui s'entrechoquèrent. Face contre terre, elle entendit Wortimër marmonner quelque chose dans une langue qu'elle ne comprenait pas encore. Puis le mage lui fit boire le contenu d'une fiole, ce qui lui redonna sa... vitalité? Non... elle était...morte!  
 
Quelques minutes plus tard ils étaient assis à une table de l'auberge de Brill. Gwèndoloena ne parlait pas, elle regardait autour d'elle les cadavres ambulants qu'elle était vouée à combattre durant sa vie d'Humaine.

                    Cela n'avait aucun sens...
 

    Wortimër se mit à parler:
 
« Tu doit te dire que ça n'a aucun... sens, n'est-ce pas? » Il marqua un temps d'arrêt regardant Gwendoloena qui avait les yeux fixés dans le vide, plongée dans la réflexion, comme ce jour si lointain où il l'avait abordé... Puis il reprit:  
« Pourtant cela à un sens. Tu savais, je suppose, qu'un homme tué par un membre du Fléau devient Mort-Vivant... Mais tous ne deviennent pas les... Ames Déchues que nous combattions aux alentours de Stormwind... Ici, nous sommes des Réprouvés.. »  
    Et il lui explqiua qu'ils étaient maintenant dans la faction adverse: membres de la Horde; et qu'en tant que Réprouvés ils devaient servir la Dame Noire, la Reine Banshee qui les avaient aidé à construire la ville souterraine de Fossoyeuse. Gwèndoloena devrait faire ses preuves au sein des Réprouvés et devrait se battre continuellement contre le Roi Liche et contre ceux de l'Alliance qui les confondaient avec les Déchus.  
 

                    Gwèndoloena écoutait d'une oreille, plongée dans ses pensées...
 

 
    Wortimër était lui-même tombé lors d'une éscurssion à la Colline-aux-Corbeaux, dans les Bois de la Pénombre au sud de la Forêt d'Elwynn.  

 
Gwèndoloena porta les mains à ses orbites vides... Il faudrait quelque chose pour cacher ça... Elle voyait sans pouvoir voir, elle vivait en étant morte, son cœur se pinçait encore pour celui qui lui parlait et pourtant il ne battait plus... Elle n'avait pas encore assez de force... Elle tomba dans l'inconscience;  

 
        Tandis que son corps sans vie flanchait, la Réprouvée fraîchement sortie de la tombe revit les circonstances de sa mort...  

 

_________________
Faudra-t-il éternellement mourir pour revivre sans cesse...?

Gwèndoloena,
au service de la Dame Noire


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:14 (2018)    Sujet du message: Avant et après la Mort

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sine qua Non Index du Forum -> Le Château -> La Bibliothèque Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com